Facebook
  • Portail documentaire
  • ABCdaire du particulier
  • L'observatoire des CAUE
  • Ekopolis
CAUE 78 - Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Yvelines
28/11/06. Quelle ville durable ?

Demain, quelle ville durable ? Conférence-débat animée par Elisabeth Rojat-Lefebvre, directrice du CAUE 78. Présentation de la démarche d’Agenda 21   engagée par la ville de Versailles, par Isabelle Bertone-Bahier, chargée de mission développement durable à Versailles.

JPEG - 44.6 ko
Saint-Jacques de la Lande (35)

Des villes européennes sont engagées depuis 20 ans dans une démarche de développement durable en explorant et en conjuguant les questions relatives aux déplacements, l’énergie, l’eau, les écosystèmes, la vie sociale ...
En France aussi, des communes et intercommunalités sont engagées dans cette démarche depuis plusieurs années : Rennes Métropole, Angers, Lorient, Grand Lyon, Besançon, Chalon-sur-Saône, Dunkerque, Grenoble, .... Certains conseils régionaux encouragent les projets : Nord-Pas-de-Calais, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Alsace, ... Sommes-nous en retard ? Comment tirer enseignement de ces expériences et les valoriser sur le territoire des Yvelines ?


La projection de deux films documentaires permettent d’appréhender les actions sensibles mises en œuvre par deux collectivités locales, l’une anglaise, l’autre allemande, et les dynamiques qu’elles sont susceptibles de favoriser chez nous.
- En 2000, la résidence Beddington zero (fossil) energy development (BedZED), 80 logements et bureaux, voit le jour près de Sutton, en Angleterre. L’objectif de ce projet : diminuer les ressources et l’énergie nécessaires aux actes de la vie quotidienne. Une densité spatiale, l’utilisation des énergies renouvelables, la gestion de l’eau, des déchets et des déplacements, sont parmi quelques principes du développement durable mis en œuvre dans cette réalisation.
- Engagée depuis 30 ans dans une démarche environnementale, Fribourg-en-Brisgau a construit au milieu des années 1990 deux quartiers, Vauban et Rieselfeld, en Allemagne, qui sont aujourd’hui une référence mondiale de quartiers durables. Les objectifs d’économie d’énergie et d’excellence environnementale se sont fortement appuyés sur la participation des citoyens, créant un cadre de vie de qualité parallèlement à des emplois locaux dans l’industrie et le secteur de l’environnement. Films documentaires réalisés par Benoît Théau, Igapura.

Chaque réalisation est issue d’un contexte qui lui est propre, mais il ressort que les projets aboutis tiennent essentiellement de la conviction de ceux qui les portent. D’une manière générale, à la différence des pays d’Europe du Nord, les collectivités en France semblent attendre les méthodes expérimentées et reproductibles qui soient applicables localement. On peut opposer que la démarche de développement durable implique une réflexion authentique et unique de la collectivité et que celle-ci peut d’ores et déjà s’engager afin d’amorcer un parcours bénéfique à court, moyen et long terme, au regard de l’environnement, des ressources et d’une atténuation du changement climatique.


Parmi les projets territoriaux de développement durable, l’Agenda 21   est une démarche volontaire des communes qui souhaitent faire reconnaître officiellement leur engagement à court, moyen et long terme, d’une meilleure prise en compte des composantes environnementales, économiques, sociales, culturelles dans leurs politiques et leur gestion.
- La ville de Versailles s’est engagée dans un Agenda 21   et s’appuie largement sur la concertation avec les habitants pour faire un état des lieux de ce qui pourrait être amélioré, tant au niveau des politiques publiques que de la gestion de la ville. Des règles du jeu ont été établies qui ont été acceptées par tous, habitants, élus, techniciens de la ville : faire des propositions plutôt que le simple constat de ce qui ne va pas. Un cabinet de conseil assiste la ville dans cette phase de concertation. Les propositions ont été regroupées sous quatre thématiques principales : les déplacements, l’habitat, l’économie et l’environnement, le mieux-être social. Des ateliers de volontaires, les élus et les techniciens de la ville travaillent actuellement sur chacune de ces thématiques. Les lignes directrices de l’Agenda 21   seront présentées en février 2007. Une rubrique du site internet de la ville est consacrée à la démarche d’Agenda 21  .
- Dans les Yvelines, les communes de Mantes-la-Jolie, Maurepas, Les Mureaux et Plaisir sont également engagées dans un Agenda 21  .


Enfin, le film « Les énergies renouvelables en Ile-de-France, çà marche ! » présentera un panorama des différentes sources d’énergies renouvelables en Ile-de-France qui peuvent être faire partie des projets des collectivités : le bois-énergie, la paille, la géothermie, l’énergie solaire, l’énergie éolienne. Les déchets en tant que source d’énergie y sont évoqués. Film documentaire réalisé par Sylvie Carlier, ARENE Ile-de-France.


- Programme : (pdf, 1Mo)
- Bibliographie : (pdf, 47,2 ko)

février 2017
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

28/11/06. Quelle ville durable ?

Demain, quelle ville durable ? Conférence-débat animée par Elisabeth Rojat-Lefebvre, directrice du CAUE 78. Présentation de la démarche d’Agenda 21   engagée par la ville de Versailles, par Isabelle Bertone-Bahier, chargée de mission développement durable à Versailles.

JPEG - 44.6 ko
Saint-Jacques de la Lande (35)

Des villes européennes sont engagées depuis 20 ans dans une démarche de développement durable en explorant et en conjuguant les questions relatives aux déplacements, l’énergie, l’eau, les écosystèmes, la vie sociale ...
En France aussi, des communes et intercommunalités sont engagées dans cette démarche depuis plusieurs années : Rennes Métropole, Angers, Lorient, Grand Lyon, Besançon, Chalon-sur-Saône, Dunkerque, Grenoble, .... Certains conseils régionaux encouragent les projets : Nord-Pas-de-Calais, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Alsace, ... Sommes-nous en retard ? Comment tirer enseignement de ces expériences et les valoriser sur le territoire des Yvelines ?


La projection de deux films documentaires permettent d’appréhender les actions sensibles mises en œuvre par deux collectivités locales, l’une anglaise, l’autre allemande, et les dynamiques qu’elles sont susceptibles de favoriser chez nous.
- En 2000, la résidence Beddington zero (fossil) energy development (BedZED), 80 logements et bureaux, voit le jour près de Sutton, en Angleterre. L’objectif de ce projet : diminuer les ressources et l’énergie nécessaires aux actes de la vie quotidienne. Une densité spatiale, l’utilisation des énergies renouvelables, la gestion de l’eau, des déchets et des déplacements, sont parmi quelques principes du développement durable mis en œuvre dans cette réalisation.
- Engagée depuis 30 ans dans une démarche environnementale, Fribourg-en-Brisgau a construit au milieu des années 1990 deux quartiers, Vauban et Rieselfeld, en Allemagne, qui sont aujourd’hui une référence mondiale de quartiers durables. Les objectifs d’économie d’énergie et d’excellence environnementale se sont fortement appuyés sur la participation des citoyens, créant un cadre de vie de qualité parallèlement à des emplois locaux dans l’industrie et le secteur de l’environnement. Films documentaires réalisés par Benoît Théau, Igapura.

Chaque réalisation est issue d’un contexte qui lui est propre, mais il ressort que les projets aboutis tiennent essentiellement de la conviction de ceux qui les portent. D’une manière générale, à la différence des pays d’Europe du Nord, les collectivités en France semblent attendre les méthodes expérimentées et reproductibles qui soient applicables localement. On peut opposer que la démarche de développement durable implique une réflexion authentique et unique de la collectivité et que celle-ci peut d’ores et déjà s’engager afin d’amorcer un parcours bénéfique à court, moyen et long terme, au regard de l’environnement, des ressources et d’une atténuation du changement climatique.


Parmi les projets territoriaux de développement durable, l’Agenda 21   est une démarche volontaire des communes qui souhaitent faire reconnaître officiellement leur engagement à court, moyen et long terme, d’une meilleure prise en compte des composantes environnementales, économiques, sociales, culturelles dans leurs politiques et leur gestion.
- La ville de Versailles s’est engagée dans un Agenda 21   et s’appuie largement sur la concertation avec les habitants pour faire un état des lieux de ce qui pourrait être amélioré, tant au niveau des politiques publiques que de la gestion de la ville. Des règles du jeu ont été établies qui ont été acceptées par tous, habitants, élus, techniciens de la ville : faire des propositions plutôt que le simple constat de ce qui ne va pas. Un cabinet de conseil assiste la ville dans cette phase de concertation. Les propositions ont été regroupées sous quatre thématiques principales : les déplacements, l’habitat, l’économie et l’environnement, le mieux-être social. Des ateliers de volontaires, les élus et les techniciens de la ville travaillent actuellement sur chacune de ces thématiques. Les lignes directrices de l’Agenda 21   seront présentées en février 2007. Une rubrique du site internet de la ville est consacrée à la démarche d’Agenda 21  .
- Dans les Yvelines, les communes de Mantes-la-Jolie, Maurepas, Les Mureaux et Plaisir sont également engagées dans un Agenda 21  .


Enfin, le film « Les énergies renouvelables en Ile-de-France, çà marche ! » présentera un panorama des différentes sources d’énergies renouvelables en Ile-de-France qui peuvent être faire partie des projets des collectivités : le bois-énergie, la paille, la géothermie, l’énergie solaire, l’énergie éolienne. Les déchets en tant que source d’énergie y sont évoqués. Film documentaire réalisé par Sylvie Carlier, ARENE Ile-de-France.


- Programme : (pdf, 1Mo)
- Bibliographie : (pdf, 47,2 ko)

MENTIONS LÉGALES NOUS CONTACTER LEXIQUE PLAN DU SITE FLUX RSS Extranet Facebook
CAUE 78 Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Yvelines
3 rue de Fontenay 78000 Versailles - T: 01 39 07 75 17