IMPRIMER   |   FERMER   |   TAILLE DU TEXTE :    +  |   -

Imprimer ce courrier Cliquez ici si vous ne voyez pas ce courrier
La lettre du CAUE 78
  ALL : Autour du Louvre-lens 2 juin 2016 N° 17  
------------

Retour sur ...  |

une matinée organisée par le CAUE et la chambre de commerce des Yvelines, le 7 avril dernier


« Seine Aval : destination d’excellence de demain », le projet porté par la CCIV (Chambre de commerce et d’industrie de Versailles /Val d’Oise Yvelines) a été retenu dans le cadre de l’appel à projet SPôTT*. Aidé au plan de l’ingénierie par Atout France**, le projet qui recevra des financements au titre du Contrat de plan Etat-Région, concerne initialement 56 communes, 4 départements, et 15 intercommunalités, réparties le long du fleuve, entre Normandie et Val d’Oise.

Son pilotage s’est organisé en 6 commissions. La CCI a confié l’animation de la commission patrimoine au CAUE dont elle s’est rapprochée pour sa connaissance des labels patrimoniaux et du territoire sédimentée de longue date et en raison du diagnostic patrimonial et paysager qu’il mène en Seine Aval, avec le service Patrimoines et inventaire de la Région Ile-de-France, depuis 5 ans (consulter les diagnostics).

Aussi le CAUE a-t-il proposé d’apporter un premier éclairage aux réflexions engagées par une expérience en région Nord-Pas-de-Calais encore peu médiatisée hors de son périmètre d’action. Si les images du Louvre-Lens (agence d’architecture SANAA) et de ses jardins (Mosbach paysagistes) ont beaucoup circulé depuis l’inauguration du « Guggenheim en bassin minier » en 2013 « Autour du Louvre-Lens », « ALL » pour les initiés, reste à faire connaître.

Deux invités, David PIERRU, chef du service tourisme, culture, sport et jeunesse de la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin et Norbert CROZIER, directeur de la Mission Louvre-Lens Tourisme, ont donc présenté ALL à la vingtaine de participants réunis dans les locaux de la CCI.?


*Structuration de Pôles Touristiques Territoriaux : appel à projets lancé par le secrétariat d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, 46 candidatures, 12 lauréates.
**L’agence de développement touristique de la France Atout France, qui compte 32 bureaux dans 27 pays, s’appuie sur une expertise de l’ingénierie touristique pour contribuer à une amélioration de l’offre, en particulier par des veilles et analyses. http://atout-france.fr/

© Musée du Louvre-Lens / Hisao Suzuki


Idée (Re)vue  |

Un CAUE s’occupe-t-il de tourisme ?

Directement, non : inutile donc de chercher à réserver un billet d’avion ou un hôtel sur le site internet du CAUE ! Mais qui dit tourisme dit lieu, espace, territoire, architecture, paysage…des termes qui fédèrent les actions des CAUE depuis leur création. Et le tourisme, c’est aussi faire du lien, une de ses missions que le CAUE met au profit du territoire départemental en partageant les expériences dont il a connaissance.

Matière à réflexion  |

Du négatif au positif : méthode, créativité et volonté politique

La présentation du 7 avril a tout d’abord permis de comprendre et mesurer le contexte historique et social de Lens : 3000 habitants en 1850, 30 000 en 1900, une ville détruite à 98% après 4 ans de première guerre mondiale, puis 200 000 emplois perdus à la fermeture des mines, pour les mineurs et dans les nombreuses entreprises sous-traitantes.

La construction de la destination et la recherche de valeurs pour convertir en ressources le négatif de ce contexte et étirer l’étape du visiteur au Louvre-Lens en temps et spatialité occupaient le second temps, commentées au plan méthodologique (cercle de créativité, enquête, déclinaisons, et surtout mutualisation des structures) et financier* jusqu’à l’adoption du « bloc-marque » ALL et à la façon de le partager, d’inspirer les porteurs de projets locaux par des carnets de tendances, et d’assurer une visibilité internationale, tout en proposant aux habitants un « guide émotionnel » mettant les choses en récit.

Un échange avec la salle suivait, qui permettait de revenir sur la manière d’assurer la crédibilité d’un développement touristique – 600 emplois créés à ce jour - et d’imaginer le tourisme de demain, de cerner les extensions à venir avec les territoires voisins (Somme, Belgique,…) et les améliorations à porter rétrospectivement – le manque de fonds dédiés aux investissements, par exemple - , puis d’élargir à l’application des droits culturels** . Un retour en Seine Aval concluait la matinée, pointant la nécessité d’une volonté politique forte tout le long de l’axe Seine.

L’intérêt de cette première rencontre qui appelle une visite pour découvrir in situ le Louvre-Lens et All, augure d’un élargissement des publics lors des prochains échanges.
A ne pas manquer d’ici là, la visite du site internet d’ALL*** et les élégants « carnets d’inspiration » : « Carnet 1, Les valeurs », « Carnet 2 : un shopping inspiré du territoire », « Carnet 3 : vers un tourisme partagé »…


* Le financement émane à 80% de la Région, à 10% du département et de la communauté d’agglomération Lens-lievain.
**https://baptistefuchs.wordpress.com/2013/01/24/les-droits-culturels-qu-est-ce-que-c-est/
***http://www.autourdulouvrelens.fr/ ***

Par la fenêtre  |


Quand le regard, l’attention et la volonté politique se trament, le noir gagne des teintes et textures subtiles, héritières du carbonifère. Le lieu rend hommage aux hommes soumis à l’exploitation des « ressources » et offre au promeneur du XXIème siècle une ascension et des points de vue aériens : une « destination », en termes touristiques.


Photographie « destination ALL – Autour du Louvre-Lens »


Ce numéro a été réalisé par Anne Demerlé-Got et Cécile Varoquier.

La lettre d'information du CAUE 78 CAUE 78 Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Yvelines - 56, avenue de Saint-Cloud 78000 Versailles / T 33 (0)1 39 07 78 66 / www.caue78.fr